CABANES LUDIQUES ET DURABLES

Le concepteur, Maarten Makelberge de Studio Mowk, n'en est pas à son coup d'essai. Il avait déjà réalisé ses premières cabanes en 2014 pour le Cactusfestival à Bruges. Par la suite, les maisonnettes ont également été utilisées lors d'un évènement au sein d'une école. Les premières cabanes étaient toutefois fabriquées en Multiplex. Un matériau dont la durabilité laisse à désirer en cas d'utilisation prolongée à l'extérieur. Il a donc recherché un autre matériau attractif, ludique et durable. La gammes des plaques de façade en fibres-ciment de SVK se sont imposées comme le produit idéal. Img

FORCE DE COLORMAT CLASSIC Le choix s'est porté sur la plaque de façade Colormat Classic de SVK pour des motifs pratiques, mais également esthétiques. Dans ce cadre, la rigidité et la résistance des maisonnettes ont été des éléments importants. Vu qu'elles étaient installées dans une cour de récréation, elles devaient être résistantes aux chocs ou coups. Grâce à l'hydrophobation, les plaques sont pourvues d'une couche de protection transparente et étanche, ce qui permet un processus de vieillissement doux et naturel. Pour Maarten, SVK est également synonyme de produits superbes et de qualité. Sa propre maison est recouverte d'ardoises Ardonit gris clair ; SVK jouit donc, en sa qualité de fabricant, d'un préjugé favorable. Img NUANCES DE COULEURS NATURELLES Ensuite, le rayonnement naturel des couleurs de la gamme Colormat était très important. Les couleurs H406 Camel, H407 Daybreak, H409 Sunset, H403 Storm ont été sélectionnées pour le projet. Étant donné que les plaques Colormat sont teintées dans la masse, elles dégagent un rayonnement doux avec quelques nuances de couleurs. Et ce, au contraire de la plaque Trespa ou Rockpanel. Les couleurs de ces dernières sont plutôt lisses et ont un aspect mécanique. Img ILLUSTRATION EN IMAGES Des dessins de l'illustratrice Kaatje Vermeire sont imprimés sur la faces intérieures des maisonnettes. Les enfants sont ainsi véritablement aspirés dans la bande dessinée. Maarten de Studio Mowk souligne que cela a constitué un véritable défi dans le cadre de ce projet. Vu le poids des plaques, il n'était pas évident de recourir à une presse numérique. Mais l'entreprise a réussi après quelques tests. De plus, un revêtement en polyuréthane a été apposé sur les impression afin de garantir une meilleure adhérence de l'impression sur la plaque. Img DÉFIS Mais les défis étaient encore plus nombreux : ainsi, Maarten souhaitait créer une maisonnette aussi réaliste que possible, qui respecte les règles de pose et de ventilation des plaques de façade en fibres-ciment. À cette fin, un travail millimétré très soigneux a été réalisé. Mais c'est justement ce que préfère Maarten de Studio Mowk. Installer de superbes matériaux dans un contexte autre que celui dans lequel il sont traditionnellement utilisés. Il peut ainsi donner une nouvelle dimension aux matériaux. Les enfants de la Campus Weststraat en sont très heureux. L'objectif est désormais de convaincre de nombreux autres festivals, crèches et écoles d'installer de telles maisonnettes. Quelques autres écoles encore se sont engagées à installer quelques maisonnettes dans leur cour de récréation.

  • Avec nos remerciements à : Maarten Makelberge de Studio Mowk, l'illustratrice Kaatje Vermeire et le Groupe scolaire VBS à Blankenberge *